Dès que vous ralentissez en dessous d’une certaine vitesse votre véhicule se met à brouter et parfois même le moteur s’éteint sans raison apparente ?
Vous imagniez donc que ceci n’est pas normal. Nous voulons dans cet article tenter de vous proposer un élément de réponse dans l’objectif d’ y voir plus clair avant de certainement aller chez un professionnel et que la note soit salée pour réparer votre Peugeot 208.
En toute logique, si cela arrivait en roulant à des vitesses relativement élevées, ne tentez pas le diable, appelez de toute urgence un professionnel. Gardez en tête que si cela devait arriver à forte vitesse, vous courrez un grand danger.
Différents facteurs qui poussent votre Peugeot 208 à caler au ralenti
Première chose à songer, et vous pourriez être étonné, mais cela est déjà arrivé : Vous servez vous en carburant tout le temps à la même pompe ? Si oui, cela peut en être la cause. Il est rare mais c’est déjà arrivé de voir des moteurs de voitures abimés par du carburant altéré. Essayez de changer de pompe à essence, et voyez ce qu’il se passe. Cela est peu probable mais ça ne coute pas grand-chose.
Si rien ne s’est amélioré sur votre Peugeot 208, nous allons voir les origines un peu plus techniques auxquelles vous êtes exposé sur votre Peugeot 208.cale-au-ralenti-peugeot-208

Causes électroniques qui font caler la Peugeot 208 au ralenti

La première chose à laquelle il faut penser alors, le boitier BSM. Si vous ne savez pas ce que c’est : En quelques mots, cette pièce essentielle, qu’on appelle encore UCM (Unité de Commande Moteur), ou encore CM (Calculateur Moteur), est un boitier en métal qui rassemble un grand nombre d’éléments électroniques dont le but est de recevoir des signaux électriques,traiter ces données, et d’envoyer des infos aux diverses pièces de votre Peugeot 208. En d’autres termes c’est une plateforme de gestion des informations de votre voiture.
De toute logique, si celui-ci était amené à mal fonctionner, les conséquences peuvent en être lourdes. Un moteur qui s’arrête peut en être une.
Mis à part ça, pensez à vérifier le capteur du régime moteur, ou bien le calculateur. Ce dernier, au même titre que le boitier BSM, a ce rôle de plateforme d’échange de calculs et est donc primordial au moteur.
Autre boitier potentiellement visé, le boitier BSI, qui concentre toutes les informations des multiples capteurs de tout votre véhicule. Il permet de faire le relai entre tous vos calculateurs. On peut le comparer à une carte mère d’ordinateur. Vous en comprenez donc, l’importance sur votre Peugeot 208.
Toujours à propos de capteur, pensez également à votre capteur PMH. Ce dernier a pour rôle d’envoyer des informations au calculateur vis-à-vis de la position des pistons afin de calculer le régime moteur, Afin de conditionner ensuite l’injection de carburant.
Dernière partie électronique à surveiller , envisagez votre alternateur, qui ne permettrait plus à votre Peugeot 208 d’être alimentée en courant.
En dernière position, car ce cas est beaucoup plus rare, il suffit que simplement un fil ou branchement quelconque soit détérioré, et votre calculateur ne pourrait plus effectuer sa fonction correctement.
Voici donc pour les causes électroniques. Voyons maintenant plutôt du côté de la mécanique.

Causes mécaniques qui font caler la Peugeot 208 en roulant

Dans un premier temps , tout bonnement un filtre encrassé peut perturber la vie de votre moteur. N’oubliez pas de le nettoyer souvent. La pompe à injection, ou encore le régulateur de pression, sont des pièces à checker également.
Egalement certainement en cause l’actuateur de ralenti.
Celui-ci a pour objectif de réguler le régime du moteur qui va permettre que celui soit adapté à la vitesse du véhicule. Directement impactant sur le moteur donc.
Autre facteur, plus rare mais également possible, le contacteur de Neiman. Celui-ci on le connait sans connaitre son nom, c’est ce qui permet de bloquer le volant par sécurité lorsque nous éteignons le contact. Si vous percevez qu’il y a un délai entre le moment où vous tournez la clef et le moment où le moteur se lance, celui-ci pourra être en cause.

Voici les principales origines, qu’elles soient électroniques ou mécaniques, qui pourront amener votre Peugeot 208 à caler au ralenti.
En quelques mots, pensez d’abord à vérifier les choses les plus simples, comme le nettoyage de pièces, puis ensuite renseignez-vous sur les pièces électroniques certainement en cause.
S’il était indispensable de vous lancer dans un bricolage maison, prenez garde tout de même à ce que vous faites, rien de remplace l’expertise d’un spécialiste.