Comment avoir une voiture de courtoisie ?

Les pannes ou d’autres situations comme les accidents peuvent faire que le propriétaire d’un véhicule ne soit pas en mesure de l’utiliser. Néanmoins le propriétaire doit se déplacer pour aller au boulot, voyager, etc. Il se trouve alors dans l’obligation de prêter une voiture. Que faut-il faire alors afin de jouir de ce prêt ? Cet article en donne plus de détails.

Demander à son garagiste

Lorsqu’un problème survient pour empêcher d’utiliser sa propre voiture, il est possible de trouver une voiture de courtoisie. Une voiture de courtoisie est une voiture qu’un garage de réparation ou un assureur peut offrir à un client. Cette voiture est offerte au client lorsque son véhicule n’est pas en état de rouler. Il s’agit d’une solution d’urgence basée sur le principe de l’emprunt d’un véhicule. L’intéressé peut demander au garagiste en charge de sa voiture de lui prêter une de ses voitures. Le garagiste doit fournir alors une copie de la police d’assurance. L’assurance peut être une assurance tous risques ou une assurance au tiers. Avant d’accepter la voiture, il est aussi important de signer un document attestant que la voiture a été prêté.

A lire en complément : Puis-je assurer la voiture de mon fils à mon nom ?

Ce véhicule servira de moyen de déplacement tout le temps que durera la réparation. Avant la remise de clés au client, le garagiste doit vérifier l’état et le bon fonctionnement de la voiture de courtoisie. Si le garagiste ne l’a pas fait, le prêteur doit le faire. Ceci est important pour ne pas avoir à payer les frais pour d’éventuelles problèmes qui existaient sur la voiture prêtée. L’emprunt de la voiture est totalement gratuit.

Demander à la compagnie d’assurance

Pour avoir aussi une voiture de courtoisie, il est possible de contacter la compagnie d’assurance. Lorsque la voiture est incapable d’assurer le déplacement, la compagnie d’assurance peut aussi prêter une autre voiture à son assuré. Généralement la durée de prêt de la voiture de courtoisie par une compagnie d’assurance varie en fonction de la situation. S’il s’agit d’une panne, la voiture peut faire 7 jours (pas plus) chez l’assuré. Lorsqu’il s’agit d’un accident, l’emprunteur dispose de 14 jours pour rendre la voiture à la compagnie. Dans le cas d’un vol, 40 jours sont donnés par la compagnie.

A lire en complément : Qui résilie une assurance auto ?

Après ces durées ainsi définies, la compagnie se trouve dans le droit de récupérer la voiture. Il est aussi important de savoir que la compagnie d’assurance n’est pas obligée de fournir un véhicule d’occasion à son assuré. Pour bénéficier de ce privilège, il faut s’assurer que la police d’assurance prend en compte la couverture automobile. Si tel est le cas, l’emprunt est gratuit. Dans le cas contraire, l’emprunt de la voiture peut être payant.