Pour la première fois en démarrant ce matin vous avez réalisé que le volant de votre Volkswagen Bulli s’était mis à grincer étrangement sans aucune raison ? Il est fort possible que vous vérifiez certaines choses sur votre Volkswagen Bulli ou bien alors une réparation un peu plus importante dans le cas oû une des pièces est touchée. Voici dans cet article des éléments de réponse qui vous permettrons d’y voir plus clair et de trouver la raison avant de foncer chez le garagiste.volant-grince-volkswagen-bulli

Causes d’un volant qui grince sur ma Volkswagen Bulli :

Avant toute chose, il est important de savoir que les bruits de votre Volkswagen Bulli sont intimement liés à la météo aléatoire rendant le diagnostic plus difficile.
Voici tout de même quelques astuces peu coûteuses afin de tenter de réparer la panne.
Tout se joue en général au niveau de la direction de votre voiture.
Si votre Volkswagen Bulli n’est pas ou peu entretenue, il est important alors de graisser plusieurs pièces.
Nous allons vous expliquer dans ce paragraphe.

Pièces à graisser sur votre Volkswagen Bulli :

Votre volant est relié à la colonne de direction, qui elle-même est liée à la crémaillère de direction. Elle a pour but de transmettre le mouvement de rotation provoqué par le conducteur à la crémaillère permettant l’actionnement des barres de direction en translation droite ou gauche pour le braquage des roues.
Sur cette colonne de direction, se localise un joint de protection, appelé le joint du tablier.
Vous devriez y mettre un peu de graisse compatible, ou bien de WD 40, cela peut stopper le grincement sur votre Volkswagen Bulli.
Autrement, essayez de graisser la crémaillère.
C’est la pièce principale de la direction. Comme nous vous l’expliquons plus haut, elle a pour objectif de faire la jonction entre la colonne de direction et les roues de votre Volkswagen Bulli.

C’est donc de loin le mécanisme le plus utilisé pour garantir la direction des voitures modernes. Très simple de conception et comportant peu d’articulations, cela limite les risques de jeu et les réglages trop réguliers.
Cependant, les soufflets en caoutchouc, que l’on retrouve aux extrémités, s’abiment avec le temps et finissent par crever. La saleté et des particules abrasives peuvent alors pénétrer dans le mécanisme, tandis que l’huile s’échappe, d’où usure prématurée de votre Volkswagen Bulli.
Après un accident important, il convient également de contrôler la tige de crémaillère elle-même.
Essayez d’y appliquer du spray silicone, ou un dégrippant non agressif de type plastique.

Si rien n’a changé jusque là, allez vérifier vos soufflets de cardan. Cette petite pièce de caoutchouc en forme de soufflet protège le joint de cardan (ou le joint homocinétique). Il évite donc l’entrée de poussières indésirables qui auraient auraient très vite déterioré l’articulation de votre Volkswagen Bulli.
Autre fonction importante du soufflet : il contient la graisse dans laquelle baigne le cardan. Sans cette graisse, la durée de vie du cardan se trouve très réduite, à cause des frottements intenses entre les pièces métalliques à l’intérieur de votre Volkswagen Bulli.
Elle se localise au milieu de votre roue, côté intérieur. Vérifiez donc leur état pour ne s’assurer que cela ne vient pas de là. Appliquer un peu de graisse également devrait faire l’affaire. Si vous souhaitez bien entretenir votre volant, consultez notre article sur le volant qui colle sur Volkswagen Bulli.

Niveau du liquide de direction assistée sur votre Volkswagen Bulli :

Si vous n’avez toujours pas d’amélioration, faites en sorte de toujours avoir du liquide de direction assistée. Votre voiture en utilise si la direction est d’assistance hydraulique ou électrohydraulique. Si l’assistance est électrique, vous n’avez logiquement pas de liquide de direction.

Conclusion :

Voici donc les différentes causes de grincement de volant ou de direction, dans la majeure partie des cas ce sont vos pièces qui ont besoin d’un peu de graisse. Assurez-vous de régulièrement surveiller leur état sur votre Volkswagen Bulli afin d’éviter des contretemps. Si, malgré toutes ces précautions, rien ne s’était amélioré, dans ce cas-là allez voir votre garagiste, peut être que le problème est un peu plus grave.