L’histoire de la BMW E36

black BMW M3 coipe

L’histoire de la BMW E36 est marquée par son succès et son influence sur l’industrie automobile. Lancée en 1990 en remplacement de la populaire BMW E30, la E36 était une voiture sportive compacte. Elle a su captiver les amateurs de conduite avec ses performances, son design élégant et ses innovations technologiques. Dans cet article, nous retracerons l’histoire de la BMW E36, en mettant en évidence ses caractéristiques, ses succès et son impact durable sur l’industrie automobile.

Le développement et le lancement de la BMW E36

La BMW E36 a été développée dans les années 1980 en tant que successeur de la BMW E30, qui avait rencontré un immense succès. Les ingénieurs de BMW ont travaillé sur une nouvelle plate-forme qui visait à améliorer la performance, le confort et l’efficacité de la voiture. La conception de la carrosserie a été soigneusement étudiée pour améliorer l’aérodynamisme, réduire la traînée et offrir une meilleure stabilité à haute vitesse.

A lire également : La Toyota RAV4 Hybrid, une hybride polyvalente pour tous les terrains

La BMW E36 a été dévoilée pour la première fois en 1990, suscitant immédiatement l’enthousiasme des passionnés d’automobile. Son design élégant et sportif, caractérisé par des lignes fluides et un profil bas, a captivé les regards. La voiture était disponible en plusieurs variantes :

  • les coupés,
  • les cabriolets,
  • les berlines et
  • les compactes.

Elle offrait ainsi une gamme variée pour répondre aux différents besoins et préférences des clients.

A lire aussi : Signification du voyant ZigZag rouge/orange sur Dacia : solutions et conseils

Caractéristiques et innovations de la BMW E36

La BMW E36 était équipée de nombreuses caractéristiques et innovations qui en faisaient une voiture exceptionnelle pour son époque.

Performance et expérience de conduite

Sur le plan de la performance, BMW E36 offrait une maniabilité précise, une suspension sportive et une direction réactive.

La berline Série 3 E36 assurait une expérience de conduite agréable. Son système de suspension arrière multibras, avec un guidage central, contribuait à améliorer la tenue de route. Les moteurs six cylindres accentuaient le dynamisme de la voiture, et leur sonorité incitait à profiter de la conduite sans se soucier de la radio.

Plan mécanique

Les moteurs disponibles étaient puissants et réactifs, offrant des performances impressionnantes sur la route. La BMW Série 3 E36 a connu des améliorations significatives sur le plan mécanique, avec le développement de moteurs de plus en plus puissants et efficaces.

À partir de l’année 1993, un système d’admission variable appelé VANOS a été introduit sur les moteurs à six cylindres de la BMW Série 3 E36. En 1994, les anciens moteurs M40 ont été remplacés par la nouvelle famille de moteurs M43 à quatre cylindres.

Enfin, au cours de l’année modèle 1995, une nouvelle génération de moteurs six cylindres en aluminium et plus légers, les M52, a succédé aux moteurs M50. La berline Série 3 E36 a également introduit une version diesel sportive, la 325tds. En 1998, lors des 24 Heures du Nürburgring, une BMW 320d E36 a réalisé une performance exceptionnelle en remportant la compétition.

Protection de l’environnement

Ce nouveau modèle Série 3 E36 se voulait également respectueux de l’environnement. La plupart des versions essence (sauf certaines 318i) de la BMW Série 3 E36 étaient équipées d’un système de dépollution. Celui-ci comprenait un pot catalytique, assurant ainsi une réduction des émissions nocives.

Un autre aspect écologique de la Série 3 E36 résidait dans l’utilisation de matériaux plastiques recyclables à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture. Cependant, cette approche avait un impact sur la qualité de finition, qui était légèrement inférieure à celle de la Série 3 E30. Cette situation a été progressivement améliorée au fil des années.