Comment devenir taxi scooter ?

Le choix de devenir un taxi scooter ne se prend pas à l’improviste. C’est-à-dire qu’avant d’exercer un tel métier il est impératif de s’informer sur les règles en vigueur. Il s’agit notamment des différentes étapes et autorisations liées à l’exercice du métier de taxi scooter. Cet article vous orientera sur comment devenir un taxi scooter.

Conditions préalablement nécessaires

Cette première étape consiste à avoir un permis de conduire de catégorie A  d’une durée minimum de trois ans. Le transport des personnes en taxi scooter avec n’importe quel scooter à 2 roues est impossible.

A lire également : Quand utiliser un éthylotest ?

Pour être un taxi scooter à 2 ou 3 roues vous devez avoir en votre possession un permis de conduire. Ce permis de conduire doit être pour les motocyclettes et tricycles à moteur ( Catégorie A ) de moins de 3 ans.

Votre casier judiciaire doit être vierge. Il doit se référer à l’Article R3120-8 du code des transports. Et il ne doit pas figurer au bulletin nº2 de votre casier judiciaire des condamnations définitive.

A lire également : Nitro mbk : quel est le prix d'un scooter mbk ?

Obtention de la carte professionnelle

Ici la carte professionnelle est demandée à la préfecture de votre département. Et pour le faire, vous devez avoir votre permis A de plus de 3 ans. Ensuite, vous devez faire la visite médicale auprès du médecin agréé par la préfecture du département. Enfin vous devez passer l’examen de taxi moto.

Création d’un centre d’intérêt de coût

Vous aurez à facturer votre clientèle et vos partenaires. Pour ce faire vous devez disposer d’un centre d’intérêt de coût. Vous devez donc choisir entre le statut de société ou d’auto-entrepreneur.

Cependant il est plus conseillé pour les taxis scooter d’avoir le statut de société. C’est-à-dire qu’ils doivent être en société par actions simplifiées unipersonnelle ( SASU ). Ce avec le code APE 4932Z Transports des voyageurs par taxis.

Achat du scooter et de l’équipement adéquat

L’achat du scooter et des équipements nécessaires sont indispensables pour mener à bien votre activité. Il est tout à fait possible d’acheter un scooter d’occasion. Mais selon la réglementation l’engin doit avoir une ancienneté de moins de 5 ans et un moteur d’une puissance supérieure ou égale à 49 kW. Ce excepté les engins électriques ou hybrides.

Vous pouvez donc prendre un scooter qui sera confortable au client.

Souscription à une assurance

C’est la dernière étape pour devenir un taxi scooter. Vous devez donc  prendre une assurance spécifique pour le transport des personnes. Ceci est obligatoire pour exercer en tant que taxi scooter. Vous pouvez par exemple faire face à deux sociétés d’assurance spécialisées dans le transport. Il s’agit d’AXA et de la Mutuelle des Motards.