Le niveau de bruit des pneus

niveau de bruit des pneus

Les moyens de transport terrestre se déplacent via des pneus. Ces dispositifs dont le nombre varie selon le type d’engin émettent un bruit généralement désagréable. Ne pouvant s’en passer, le niveau de bruit des pneus est devenu une question importante dans le domaine du transport.

Explication sur la lecture du niveau sonore d’un pneu sur l’étiquette

Le niveau de bruit d’un pneu est la perception de son dérangeant et désagréable. Ce son est occasionné par les vibrations propagées dans l’air par le roulement du pneu sur la chaussée. Exprimé en décibel, le niveau de bruit est mesuré et indiqué sur l’étiquette qui accompagne votre pneu.

A voir aussi : Les nombreux bénéfices de la location longue durée pour les particuliers

Le nouveau format de l’étiquette vous permet de connaître la classe du pneu. Celle-ci varie entre A, B et C. Elle est en lien direct avec le niveau sonore du pneu. Étant donné que le son est désagréable, il est conseillé de choisir le pneu ayant la meilleure note pour une nuisance sonore plus ou moins atténuée. Dans le coin de l’icône de l’étiquette, vous pouvez lire la note sur le niveau sonore. Entre 67 et 71 dB, vous avez des pneus à faible intensité sonore. Entre 72 et 77 dB, vous avez un niveau sonore plus élevé.

Les éléments qui influencent le niveau de bruit des pneus

niveau de bruit des pneus

Lire également : Femmes dans le transport routier : chiffres et évolution du secteur

Il existe de nombreux facteurs qui contribuent à la production du bruit des pneus. En voici quelques exemples.

Le contact entre le pneu et la route

Le même pneu fera un bruit différent sur diverses surfaces routières. Cela s’explique par le rapprochement ou l’éloignement qui existent entre la fréquence de vibration du pneu et l’effet que produit la surface routière sur le pneu. Les blocs de la bande de roulement des pneus sont la zone qui entre en contact avec le sol et génère le bruit. Ainsi que la route soit rugueuse ou lisse, vous entendrez des hurlements ou des bourdonnements.

La réaction de l’air dans, et à l’extérieur du pneu

En roulant, il y a généralement compression de l’air dans les rainures de la bande de roulement. Le niveau de compression a un impact sur le niveau de bruit que vous entendrez. Pour mieux comprendre le phénomène de compression, il est important de comprendre que cela résulte de plusieurs effets. D’un côté, vous avez le comportement du flux d’air qui passe entre la roue et le passage de roue. De l’autre, vous avez le son produit par le passage de l’air dans les rainures de la bande de roulement.

La pression d’air dans le pneu

La pression d’air dans le pneu permet d’avoir une idée du comportement du pneu par rapport à la route. Si votre pneumatique manque d’air ou dispose d’une pression d’air faible, votre pneu fera beaucoup de bruit. Vous n’aurez même pas la conduite facile.

Comportement pour réduire le bruit des pneus

Pour réduire le bruit des pneus, vous devez déjà opter pour des pneus silencieux. Il s’agit de pneus qui ne favorisent pas l’émission de bruit trop gênant. Ils sont faciles à reconnaître par leurs caractéristiques. Généralement, la bande de roulement directionnel n’a pas d’espace fermé. La matière est généralement un mélange de caoutchouc souple. Le second comportement est d’éviter de faire des changements brusques de direction. Pour finir, il est important d’avoir une pression d’air réglementaire dans vos pneus.

L’impact du niveau de bruit des pneus sur l’environnement et la santé

Le niveau de bruit des pneus est un sujet qui mérite une attention particulière. En effet, il peut avoir un impact négatif sur l’environnement et la santé publique. Tout d’abord, le bruit généré par les véhicules à moteur perturbe considérablement notre environnement sonore. Il s’agit là d’une nuisance qui affecte la qualité de vie des populations riveraines, notamment celles vivant à proximité des grands axes routiers ou autoroutiers.

Ce bruit peut aussi avoir des effets néfastes sur la santé humaine. Les personnes exposées régulièrement au bruit du trafic routier peuvent subir une perte auditive progressive. À cela s’ajoute le stress engendré par cette pollution sonore permanente, pouvant mener à divers troubles physiques et psychologiques tels que l’hypertension artérielle ou encore les troubles du sommeil.

L’environnement est aussi touché par cette pollution sonore continue produite par les véhicules équipés de pneus trop bruyants. Il en résulte souvent une dégradation importante de la biodiversité due aux modifications comportementales entraînées chez certains animaux très sensibles au bruit.

Vous devez prendre conscience qu’un mode de transport plus silencieux permettrait non seulement d’améliorer notre qualité de vie mais aussi celle du monde animal ainsi que l’état écologique général dans nos villes où sont concentrées majoritairement les sources polluantes liées aux transports motorisés.

Les technologies innovantes pour réduire le niveau sonore des pneus

Face à ces constats alarmants, des technologies innovantes ont été développées pour réduire le niveau sonore des pneus. Les fabricants de pneumatiques ont travaillé sur la conception de bandages plus silencieux, offrant un confort acoustique accru aux conducteurs ainsi qu’aux populations riveraines.

La solution principale a été d’utiliser des matériaux spécifiques, notamment du caoutchouc à faible bruit de roulement ou encore des moussages intégrés dans la structure même du pneu. Cette dernière technologie permet non seulement de diminuer considérablement les émissions sonores, mais aussi d’améliorer l’adhérence et la tenue de route dans des conditions extrêmes.

Les pneus équipés de technologies anti-bruit peuvent être identifiés par une étiquette européenne qui mentionne leur classe sonore allant de A (très silencieux) à F (très bruyant). Il faut savoir que cette étiquette est obligatoire depuis 2012 sur tous les nouveaux modèles proposés à la vente.

D’autres solutions sont aussi envisageables, telles que l’utilisation d’une surface routière moins abrasive ou encore l’installation d’écrans acoustiques destinés à absorber une partie du bruit généré par les véhicules circulant sur les routes.

Toutes ces avancées technologiques participent grandement au développement durable en apportant une meilleure qualité environnementale aux citoyens et en minimisant le stress engendré par le bruit. Il est de notre responsabilité à tous d’adopter des comportements respectueux pour préserver l’environnement et la santé publique.