Dès que vous ralentissez en dessous d’une certaine vitesse votre auto se met à brouter et quelquefois même le moteur s’éteint sans raison apparente ?
Vous vous dites donc que cela est anormal . Nous allons grâce à cet article tenter de vous proposer un élément de réponse pour simplement y voir plus clair avant de potentiellement aller chez un professionnel et que cela vous revienne cher pour réparer votre Audi A4.
Évidemment, si cela devait arriver en roulant à des vitesses relativement élevées, ne tentez pas le diable, appelez de toute urgence un professionnel. Gardez en tête que si cela devait arriver sur l’autoroute ou le périphérique, les conséquences pourraient être fatale.
Différents facteurs qui poussent votre Audi A4 à caler au ralenti
Première chose à réfléchir, et cela peut paraitre étrange, mais cela est déjà arrivé : Vous servez vous en carburant tout le temps à la même pompe ? Si oui, cela peut en être la cause. Il a déjà été recensé des moteurs de voitures abimés par du carburant altéré. Essayez de vous approvisionner ailleurs, et voyez si vous problèmes persistent. Cela est peu probable mais rien de tenter le coup.
Si les problèmes persistent, voyons les origines un peu plus techniques qui vous causent des tracas.cale-au-ralenti-audi-a4

Causes électroniques qui font caler la Audi A4 au ralenti

La première chose à laquelle il faut penser alors, le boitier BSM. Si vous n’avez jamais entendu parler de ça : En quelques mots, ce fameux boitier, qu’on appelle également UCM (Unité de Commande Moteur), ou encore CM (Calculateur Moteur), est un boitier en métal composé d’une multitude d’éléments électroniques dont le but est de capter des signaux électriques,traiter ces données, et d’envoyer des infos aux diverses pièces de votre Audi A4. En d’autres termes c’est une plateforme de gestion des informations de votre voiture.
Vous l’avez compris, Si votre boitier BSM était malfonctionnant, votre moteur ne pourrait pas tourner correctement..
Mis à part ça, regardez du côté du capteur du régime moteur, ou bien le calculateur. Ce dernier, au même titre que le boitier BSM, a ce rôle de plateforme d’échange de calculs et est donc indispensable au moteur.
Autre boitier potentiellement visé, le boitier BSI, qui centralise toutes les informations des multiples capteurs de tout votre voiture. Il fait office de plateforme de relai de tous vos calculateurs. On peut le comparer à une carte mère d’ordinateur. Vous imaginez donc, l’importance sur votre Audi A4.
Parlant de capteur, pensez également à votre capteur PMH. Celui-ci a pour rôle d’envoyer des informations au calculateur vis-à-vis de la position des pistons afin d’en déterminer le régime moteur, Ce qui déterminera l’injection de carburant.
Derniers éléments de la partie électronique, envisagez votre alternateur, qui n’alimenterait plus votre moteur en courant.
Autre cas de panne, il suffit qu’un fil ou branchement s’avère abimé , et votre calculateur ne pourrait plus effectuer sa fonction correctement.
Voici donc pour les causes électroniques. Voyons désormais plutôt du côté de la mécanique.

Causes mécaniques qui font caler la Audi A4 en roulant

En premier lieu, tout bêtement un filtre encrassé peut perturber la vie de votre moteur. N’hésitez pas à le nettoyer fréquemment. La pompe à injection, ou encore le régulateur de pression, sont sont aussi des pièces à entretenir fréquemment.
Egalement potentiellement en cause l’actuateur de ralenti.
Celui-ci a pour objectif de réguler le régime du moteur permettant que celui soit adapté à la vitesse du véhicule. Cela a donc des conséquences sur le moteur pouvant entraver son bon fonctionnement.
Autre facteur, plus rare mais également envisageable, le contacteur de Neiman. Tout le monde le connait sans connaître son nom , c’est ce qui permet de bloquer le volant par sécurité lorsque nous éteignons le contact. Si vous sentez qu’il y a un temps d’allumage anormal, celui-ci pourra être en cause.

Voici les les plus courantes causes, qu’elles soient électroniques ou mécaniques, qui pourront amener votre Audi A4 à caler au ralenti.
En quelques mots, pensez pour commencer à vérifier les choses les plus simples, l’encrassement de pièces, puis renseignez-vous sur les pièces électroniques potentiellement en cause.
Si vous deviez vous lancer dans un bricolage maison, prenez garde tout de même à ce que vous faites, rien de remplace l’expertise d’un professionnel.