Cela fait plusieurs fois que vous vous retrouvez à caler avec votre Audi A3 lorsque vous tentez de démarrer et vous n’avez aucune idée de pourquoi. Même si votre voiture démarre après plusieurs essais, il est plus sage d’identifier le problème afin d’en résoudre la panne au plus vite, dans le but d’éviter un problème plus grave.
L’idée de cet article est de vous permettre d’ y voir plus clair et de tenter de comprendre ce qui peut vous embêter. Nous allons évoquer les diverses pannes éventuelles que vous pourriez rencontrer afin que vous puissiez y remédier.cale-au-demarrage-audi-a3

Raisons de caler au démarrage pour une Audi A3

Nous allons construire cet article avec deux paragraphes différents, l’un expliquant les problèmes mécaniques, puis le deuxième les problèmes électroniques.

1 : Origines mécaniques sur la Audi A3

Nous allons vérifier, dans ce paraghaphe, les diverses pièces qui pourraient vous faire caler au démarrage si par hasard elles étaient abimées.
L’actuateur de ralenti : Celui-ci a pour objectif de réguler l’air dans le moteur quand celui-ci est au ralenti dans le but qu’il ne suffoque pas ou bien qu’il ne cale pas. Si par hasard vous sentez que votre moteur broute vaguement avant de caler, il est fort probable que celui-ci soit l’origine.
La batterie : Si votre auto démarre sans souci puis cale par la suite, la batterie est hors de cause. Elle sera uniquement en cause si jamais votre Audi A3 se mettait à caler immédiatement après s’être allumée.
Dans cette situation, vérifiez bien de ce côté-là.
Pensez également à tout bêtement consulter votre tableau de bord permettant d’en tirer des informations concernant les voyants probablement allumés.
De plus, pensez à de façon manuelle contrôler la propreté des pièces de votre Audi A3. Effectivement, un décrassage des pièces (filtres, pompe à injection, régulateur de pression) pourrait vous aider. Cela est parfois à l’origine de petites pannes récurrentes.

2 : Origines électroniques sur la Audi A3

Nous aborderons ici les pannes électroniques éventuelles qui pourraient vous poser des tracas, mais généralement les causes sont, comme nous l’avons évoqué, d’origine mécanique.
Boitier BSM : Celui-ci est la plateforme d’échange d’infos de votre Audi A3. Il est rare que celui-ci soit en cause car il est plutôt fiable. La grande majorité des pannes liées à ce boitier sont des voitures qui calent lorsque vous roulez.
Boitier BSI : Le boîtier BSI permet de centraliser les informations et de traduire tous ces langages différents pour la gestion globale des fonctions du véhicule. Celui-ci pourrait être en cause seulement si votre Audi A3 ne démarrait pas du tout.
Calculateur : Celui-ci est l’élément central d’un assortiment que l’on nomme « système embarqué ». La fonctionnalité principale d’un calculateur est de délivrer le bon «grammage» de carburant pour chaque coup de piston moteur. On retrouve différents systèmes embarqués qui gèrent électroniquement les diverses fonctions du véhicule. On en trouve entre 30 et 80 sur chaque voiture ! Faites attention avec cette pièce du fait que certains professionnels tendent à incriminer cette pièce car ils sont dans l’incapacité de trouver la panne réelle. Il suffirait qu’un de ses capteurs soit abimé sur votre Audi A3 et que l’on soupçonne ainsi le calculateur. Consultez si possible un second professionnel si par hasard l’on vous demandait de remplacer cette pièce car elle va coûter cher.

Capteur PMH : Il a pour objectif d’identifier le régime sur lequel votre Audi A3 se situe dans le but que le carburant soit envoyé en conséquence. Celui-ci pourrait être abimé, ou simplement sale. Vérifiez son état afin d’en avoir le coeur net.
Alternateur : Logiquement celui-ci devrait être hors de cause, car c’est grâce à lui que la batterie permet le démarrage de la voiture. Il se peut cependant qu’il soit légèrement abimé et qu’il n’arrive pas à recharger la batterie, qui n’alimente pas la voiture. Elle arrive donc à s’allumer mais s’éteint aussi vite.

3 : Conclusion pour la Audi A3

Voici donc les différentes pièces qui peuvent vous causer des tracas. Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est qu’il est important de s’assurer dans un 1er temps que les pièces soient justes bien entretenues sur votre Audi A3. Pour finir, Faites des recherches poussées sur chaque pièce si nécessaire pour vraiment connaître leur utilité et ainsi déterminer si elles sont en cause ou non. N’hésitez pas à faire appel à divers avis de professionnels dans le but de ne pas vous fier qu’à un seul avis.